La ferme de l'Espoir

coopérative ANIAT

Le reboisement

En 2011, la coopérative ANIAT gestionnaire de la Ferme de l’Espoir à In Idbig a obtenu un financement pour expérimenter un processus de reboisement sur le site, avec des plants d’acacias épineux.  Une pépinière d’un peu moins de 10 000 plants a été créée à l’intérieur d’une parcelle clôturée. Ces plants sont aujourd’hui devenus des arbustes.

 

Sur les 10 000 plants, 55% ont survécu, ce qui est un taux de réussite important en zone sahélienne. En 2014, 1000 nouveaux plants ont remplacé des arbustes morts prématurément.

La plantation s’effectue de préférence dans des fonds bas pour bénéficier d’une quantité d’eau plus importante pendant la saison des pluies.

 

Cette expérimentation vise un double objectif :

  • Créer un pâturage aérien pour les chamelles,

 

  • Développer un écosystème par la mise en jachère de 5 à 6 ans voire plus de cette parcelle, car des études démontrent qu’il faut plusieurs années pour qu’une mise en jachère permette une bonne régénération des sols.

 En conclusion cette expérience est riche d'enseignements car elle montre que, même au Sahel, tout peut pousser sous réserve d’une bonne protection. La mise en jachère est possible.