Entre 2007 et 2019,MASNAT a mis en place, avec l'aide de ses partenaires 31 banques céréalières réparties dans tout le sud de l'Azawagh.

Les Comités de Gestion mis en place par MASNAT pour une gestion autonome de chaque site, ont appliqué à la lettre la formation reçue. Les superviseurs et les auditeurs de MASNAT au Niger ont fait leur travail avec la passion de ceux qui savent qu'ils réalisent une petite révolution dans les comportements et les mentalités.

Rappel du fonctionnement d'une banque céréalière :

  • approvisionnement en mil en octobre-novembre après la récolte,

  • vente du mil, en quantité limitée pour entraver toute spéculation, à partir des mois d'avril-mai, aux familles du site et aux nomades de passage.

  • gestion comptable et financière rigoureuse par une remise des fonds recueillis sur un compte ouvert dans une banque de Tahoua. Le réapprovisionnement en céréales la saison suivante est ainsi financé.

  • Depuis 2008, des milliers de familles en difficulté, identifiées par MASNAT, ont bénéficié de prêts d’animaux.

  • Chaque famille bénéficiaire s'engage à remettre le premier né des animaux acquis à une autre famille désignée par MASNAT.